Putréfaction (externe)

Pour finir, le médecin légiste peut observer comment évolue la putréfaction du cadavre à partir de 24 heures après sa mort. La putréfaction est la décomposition des tissus organiques sous l’influence prépondérante des bactéries hébergées par l’individu, surtout celles de la flore intestinale, ensuite des mycètes saprophytes* et des bactéries minéralisantes qui envahissent le cadavre. La putréfaction à lieux après une mort de plus de 2 à 3 jours. Les espèces bactériennes et fongiques* se succèdent ensuite pour dégrader les tissus, puis les graisses et enfin pour minéraliser les os. La putréfaction conduit le cadavre à dégager une odeur particulière.

Il y a un grand nombre de modifications individuelles qui influent sur la progression de la putréfaction. Tout d’abord, un cadavre âgé, une mort subite, les cadavres morts en état d’ivresse ou bien d’un empoisonnement à l’acide engendrent une putréfaction lente. Alors que les femmes mortes directement après l'accouchement, des corps obèses ou lymphatiques* ainsi qu'une personne morte d'une longue maladie engendrent quant à eux une putréfaction rapide. De plus, les conditions environnementales (l’air atmosphérique, l’humidité et la chaleur), ont sur la putréfaction une forte influence dans le retard ou dans l’avancement de son apparition.

L’autolyse est une propre destruction des cellules. Ce phénomène est immédiat, il commence juste après la mort, car les cellules sont privées des apports nutritifs (sucre, dioxygène…). Les cellules vont s’autolyser, se détruire. La semi-perméabilité de la membrane se trouble alors, et l’eau peut entrer dans les cellules. Différents éléments, comme le potassium et le sodium, peuvent aussi sortir des cellules. Les cellules grossissent, gonflent.

putrefaction-1.jpg

La putréfaction concerne les organes externes ainsi que les organes internes.

--> Il y a plusieurs stades concernant la putréfaction des organes externes :

-De 24 à 72 heures, on voit apparaitre une coloration des tissus recouvrant les organes du ventre en vert, le globe de l’œil devient mou, cède à la pression du doigt et l’odeur de putréfaction apparait. Puis cela envahit le cou, les parties latérales de la poitrine, le dos et les extrémités inférieures.

-De 8 à 12 jours, toutes les tâches s’élargissent, se réunissent et couvrent tout le corps en devenant plus foncées. Le gaz produit fait gonfler le ventre, la cornée s’affaisse, le sphincter et l’anus sont ouverts. A travers la peau restée plus claire, les sillons sont d’une couleur rouge sale et renfermant des bulles d’air.  

-De 14 à 20 jours, une couleur vert grenouille et rouge brun est uniformément étendue sur tout le corps. L’épiderme est en partie soulevé par des bulles et des vers recouvrant tout le corps. Des gaz engendrent un très gros gonflement du ventre et de la poitrine, les traits de la figure ne sont plus reconnaissables. L’œil a désormais une couleur uniforme rouge sale.  

-De 1 à 4 mois, c'est une période qui est très dure à déterminer, l’évolution de la putréfaction avance peu.     

-De 4 à 6 mois, les cavités thoraciques et abdominales sont ouvertes, les cavités de l’orbite sont vides et les os du crâne et les extrémités sont à nu, les os sont détachés des articulations à cause de la destruction des ligaments. On ne peut plus discerner le sexe du cadavre.

3-1.jpg

En ce qui concerne la putréfaction des organes internes, nous en parlerons dans la partie « II.  ».

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site