Rigidité cadavérique

La première chose que fait le médecin légiste pour dater la mort, est de regarder la rigidité cadavérique. En effet elle se caractérise par une contraction de l’ensemble des muscles du corps. Cette rigidité est liée à l’acidité qui augmente dans les tissus, cette acidité est due à la détérioration du glycogène* présent dans les muscles, il y a alors apparition d’une acidose* qui fait perdre de la souplesse aux tissus.

Elle trouve son origine dans l’arrêt de la respiration cellulaire, ce qui entraine une accumulation d’ion calcium (Ca2+) dans la cellule. Ces ions se lient à la protéine troponine, qui est responsable de l’interaction entre la myosine et l’actine dans les fibres musculaires. L’interaction entre les protéines est ainsi stabilisée ce qui immobilise les muscles. La rigidité cadavérique affecte l’ensemble des muscles de l’organisme : elle débute par la nuque, les paupières et la mâchoire puis suit une marge descendante vers les membres inférieurs. En effet elle touche d’abord les petits muscles en haut du corps puis les muscles plus important.             

rig.png

La disparition de la rigidité est en rapport avec l’autolyse et la putréfaction qui détruisent la structure des filaments d’actine et de myosine ainsi que les liaisons qui les unissent.

filament-actine-1.jpg

Cependant il y a des facteurs qui modifient la durée de la rigidité. En effet elle est plus lente dans certains décès asphyxiques (pendaison, intoxication au monoxyde de carbone….), ou lors d’hémorragie massive. Et elle est plus rapide en cas de convulsions ante-mortem, dans certains décès toxiques, dans les électrocutions, dans les décès précédés d’un état de stress ou lorsque la mort survient au cours d’effort musculaire intense, et dans le cas où la température ambiante est élevée.

--> La rigidité suit une chronologie :

Entre 30 minutes et 2 heures après le décès, la rigidité débute au niveau de la nuque.

- 3 heures après la mort, les premières rigidités faciales apparaissent.

- De 2 à 4 heures après le décès, la rigidité apparait à l’articulation temporo maxillaire.

- De 6 à 8 heures après le décès, la rigidité s’étend à toute la musculature. Elle atteint son  intensité maximale.

- 36 heures après la mort, c’est le début de la résolution de la rigidité.

- 3 à 4 jours après le décès, c’est la résolution complète de la rigidité lorsque la putréfaction commence.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×